• * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES *

     

    Mon séjour à la montagne du 26 mai au 30 mai 2014.

     

     * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  *

    Champ de fleurs en montagne     

     

      * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  *

     

     * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  *

     

    *Le Mont Canigou *2784 ,66 m d'altitude  (Photo perso )

    - Un jour viendra où je le ferai en randonnée . Si ça vous tente le Canigou c'est 1200 m de dénivelé. J'attends d'être plus initiée, trop dur encore pour moi. )

     

    Nous étions un groupe de 17 personnes du Club de Randonnées à partir pour une virée du côté de Tautavel où nous attendaient de nombreuses balades ( 68 km de marches en quatre jours et demi) et de visites de lieux pittoresques dans les sentiers balisés autour de ce village où non loin de là dans le  « Caune de l’Arago »  fut découvert les ossements du premier homme. 

      

     * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  * 

     

    La Grotte de L’Arago est l’une des plus grandes cavités Karstiques du sud des Corbières ; elle abrite l’un des plus gros gisements préhistoriques du monde. En juillet 1971, on a découvert, après sept années de fouilles un crâne, celui de l’Homo érectus né voici 450 000 ans, «  L’Homme de Tautavel ». Les fouilles annuelles ont révélé plus de cent autres fossiles humains. Ce lieu fut fréquenté par des chasseurs nomades de 690 000 à 100 000 ans avant notre ère.

    ------------------------------------------------------------------

     

    Le barrage de Caramany a été construit par le Conseil Général à des fins d’irrigation et d’écrêtement des crues. Les débuts du barrage furent marqués par de nombreux évènements : On découvrit des vestiges qu’il fallut sauver ; une sècheresse contraria la mise en eau qui débuta fin 1994 et s’acheva en 1996.

     

    Dés le début de cette année, le barrage connut une crue importante, ensuite quelques jours plus tard, un tremblement de terre ( 18 février-magnitude 5,3 sur l’échelle Richter ) le barrage résista et ne fut point altéré.  

    ----------------------------------------------------------

    " Bienvenue soient les Orris  !!! " 

     

    En montagne Catalane il n’est pas rare de rencontrer dans les vignes ou non loin de bergerie cette petite construction nommée Orri qui permettait aux viticulteurs qui avaient fait des kilomètres à pieds pour travailler leurs plants de raisins de s’abriter  lorsque ils se faisaient surprendre par un orage en pleine montagne. Cette ancienne installation d’estive en haute et moyenne montagne ariégeoise ou Catalane ayant servi également à la traite de brebis ou chèvres et la fabrication du fromage dOrri.

    -------------------------------------------------------------------------------

    Sur une journée nous avons effectué 18 km de marche plus ou moins abrupte au court de laquelle nous avons visité  deux forteresses : celle de Quéribus et celle de l'immense  château de Peyrepertuse  

     * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  *

     Le château de Quéribus, perché à 728 m d'altitude comprend trois enceintes étagées au sommet et le long de la falaise. Le reste de la forteresse est constitué d'un corps de logis, de salles de stockages, d'une citerne et d'un donjon de forme polygonale d'une épaisseur de plusieurs mètres. 

     

    Le château de Quéribus est une des principales forteresses barcelonaises au Nord des Pyrénées. Toutefois au fil du temps, son rôle diminue, le roi d'Aragon l'ayant cédé au vicomte de Narbonne.

    Lors de la croisade contre les Albigeois, le château est tenu par un opposant aux croisés, il devient refuge pour les religieux Cathares .En 1241, "le comté du Roussillon" et donc "Quéribus "reviennent en héritage au roi Jacques 1er d'Aragon, qui en reconnait tacitement la propriété au roi de France....

    Il est classé Monument Historique en 1907 et les premiers travaux de rénovation commencent en 1951, mais c'est en 1998 et 2002 que sont entrepris des travaux complets de restauration.

    Le château de Peyrepertuse

     * UN REGARD DU CÔTE DE LA RÉGION CORBIÈRES CATHARES  *

    Ce château est l'un des 5 fils de Carcassonne avec : Aguilar, Puylaurens, Quéribus et Termes. Surnommé  "la Carcassonne céleste", car c'est le plus grand des 5 châteaux et il était aussi vaste que Carcassonne. 

    La première mention du château date de 1070 à l'époque où il était dans la mouvance des comtes Catalans puis il devint un " fief " des comtes de Narbonne...

    Après 1240, il est resté une place frontière servant de prison ou de refuge, à divers nobles, jusqu'au "traité des Pyrénées" en 1659.Après cette date, il perd tout intérêt stratégique et est abandonné dans les premières années de la Révolution et est vendu comme Bien National en 1820. Les travaux de restauration débutent en 1950, il est à ce jour, propriété de la commune de Duilhac  sous Peyrepertuse.

    Il comprend deux ouvrages distincts séparés par une esplanade, ancrés à l'Est et à l'Ouest de l'éperon rocheux de 300 m de long.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Juin 2014 à 08:59

    Un séjour en montagne énergique et enrichissant, que de beaux souvenirs tu vas pouvoir partager

    amicalement

    Claude

    2
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:24

    MAGNIFIQUE PAYSAGE SA FAIT DU BIEN 

    BONNE FIN DE SEMAINE

    3
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 12:18

    Bonjour Ma Belle Maryse,

    Bien sûr que j'aimerai que tu viennes me faire un petit coucou de temps en temps...

    Je n'ai pas oubliée non plus oh que non !

    Belle journée en ce Mercredi ma douce amie

    Bisous & Amitié

    Redflower :-)

     

    4
    Samedi 17 Janvier 2015 à 01:23

    merci d etre passe , a mon tour de te faire un petit coucou, je te souhaite une douce nuit,, beaux chateaux que voila , je les connais tous les deux et j en garde un tres bon souvenir , merci de ces jolies photos,    bon samedi , bisousyes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :